Le vaginisme

Le vaginisme est une dysfonction sexuelle définit par une contraction spasmodique involontaire des muscles du périnée et notamment le faisceau interne du muscle releveur de l’anus. Cette contraction provoque un rétrécissement total ou partiel de l’entrée du vagin. Le vaginisme est douloureux quel que soit la modalité d’introduction choisie à savoir le pénis, un sextoys, les doigts ou un tampon. Elle apparait lors d’une tentative réelle ou imaginée.

Ainsi, la douleur vaginale est variable allant de 10% à 100%. Les données concernant le vaginisme seraient entre 4% et 8% en France. Cependant elles diffèrent selon les pays et les cultures et peuvent aller jusqu’à 80%.

C’est la dysfonction sexuelle féminine qui apparait le plus fréquemment dès les premiers rapports sexuels. Les causes principales sont essentiellement de type psychologique :

  • Anxiété de la pénétration allant à la phobie de la pénétration.
  • Craintes imposées par le respect du contexte socio-culturel et religieux
  • Personnalité anxieuse ou phobique sans psychopathologie
  • Trouble de l’identité féminine et du schéma corporel
  • Attouchements et violences sexuelles
  • Fusion avec un parent
  • Croyances erronées et limitantes
  • Peurs des MST
  • Évitement des rapports sexuels
  • Attitude ou comportement sexuel du partenaire

Elle est moins fréquente mais elle peut être aussi douloureuse.

Les causes principales sont essentiellement de type multimodal :

  • Faits traumatisants en relation avec la zone génitale : accouchement difficile, interventions chirurgicales, cicatrice douloureuse, violence…
  • Infections génitales chroniques à répétition
  • Possibilité de causes organiques de départ
  • Douleur chronique associée à un trouble du désir

A noter : un vaginisme peut créer une dyspareunie et vice versa

Une anamnèse précise est indispensable pour comprendre l’origine et le maintien du vaginisme.

Les thérapies et sexothérapies de type comportemental, cognitif, émotionnel et fonctionnel que nous regroupons sous l’appellation TCC.EF sont les méthodes les plus efficaces de nos jours et qui s’adaptent au mieux à la population générale atteinte de vaginisme.

Ces thérapies consistent à vous débarrasser du vaginisme en apprenant à gérer votre excitation sexuelle au moyen de désensibilisation puis d’apprentissage de nouvelles habiletés afin de progresser vers une satisfaction sexuelle en annulant toutes croyances limitantes.

Elle dépend uniquement de votre engagement, votre responsabilité, votre rigueur, votre motivation et votre temps. Ce sont les 5 éléments indispensables à la réussite pour vous débarrasser définitivement de votre vaginisme.

Chloé 19 ans

Je n’arrive pas à avoir un rapport avec pénétration depuis l’âge de 14 ans. Rien ne rentre, ni tampon, ni gynéco ! Je suis complètement stressée, je pleure sans cesse et mes trois copains ont rompu à cause de cela. Aidez-moi, je vous en prie !

Léa 32 ans

J’ai une forte douleur à l’entrée du vagin à chaque rapport sexuel depuis mon premier rapport sexuel. J’ai besoin de 5 minutes de coït avant que la douleur s’estompe. La fréquence est passée à une fois par mois et ça engendre des disputes régulières.

Maryse 51 ans

Je suis en couple avec Jean Louis depuis un an. Dès nos premiers rapports sexuels j’ai des contractions intenses au moment de la pénétration. Je n’avais jamais eu de douleur auparavant. C’est l’homme de ma vie alors je désire me débarrasser de ce problème.

Gestion des données personnelles
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.